Hausse des tarifs : les foyers de soins spéciaux disent ne pas avoir le choix

Les foyers de soins spéciaux affirment ne pas avoir le choix d’augmenter les tarifs de leurs résidants afin de pouvoir survivre.

Dans un communiqué de presse publié mardi, l’Association francophone des établissements de soins spéciaux du Nouveau-Brunswick souligne que l’allocation quotidienne que les foyers reçoivent du gouvernement pour chaque résidant est pratiquement gelée, depuis 2013.

Elle ajoute que les coûts des taxes foncières, de l’électricité, des assurances et de la nourriture ont cependant grimpé en flèche, au cours des quatre dernières années.

L’Association affirme que les foyers de soins spéciaux qui paient encore leur hypothèque peinent à joindre les deux bouts.



Bannière
Bannière
Bannière